Trois grandes œuvres de Picasso à connaitre

  • 0

Figure de proue du monde artistique, Picasso est incontestablement l’un des plus grands créateurs classiques que l’humanité ait connus. Il a nourri l’histoire et les passionnés de mode avec des œuvres très inspirantes. Retraçant le parcours d’un artiste aux multiples compétences, cet article présente trois grandes œuvres du célèbre peintre Picasso.

L’œuvre de Guernica

Historiquement, cette réalisation de Picasso tire sa source d’inspiration de la guerre civile espagnole dans la ville de Guernica. Le 26 avril 1937, alors que l’humanité vaquait à ses occupations, les avions de guerre nazis, sollicités par les nationalistes espagnoles, larguaient des bombes. Et sur cette sombre réalité, Picasso n’a pas voulu rester insensible. Il a fait savoir son mécontentement à travers l’œuvre de Guernica qui devient l’une des portraits marquants de la peinture antiguerre.

Cette toile révèle une femme venant de perdre fraîchement son enfant au-dessus duquel pointe un géant taureau avec les pupilles grandement ouvertes. On peut aussi apercevoir une femme visiblement effrayée par la terreur et un soldat en dessous d’un cheval très malade.

La toile du vieux guitariste

La toile du vieux guitariste laisse entrevoir un homme très affaibli par le poids de l’âge avec son instrument de musique. Jambes croisées, la tête courbée, Picasso peint un artiste pensant vraisemblablement à ses peines du quotidien. D’aucuns diraient qu’il pense à ses derniers jours sur terre.

Véritable expression artistique, cette œuvre réalisée en 1903 a connu un franc succès chez les amateurs d’art. Elle continue d’ailleurs de susciter étonnements et admirations de la part des fanatiques. Malheureusement, elle a été rejetée par l’auteur des années après sa création pour son expression sentimentaliste.

La peinture de la femme qui pleure

L’artiste peintre Picasso aura consacré une bonne partie de sa carrière et de ses œuvres à la gent féminine. Il y exprime le plus souvent la femme éplorée après le décès d’un proche arraché à sa tendre affection. Et artistiquement parlant, la peinture de la femme qui pleure, réalisée en 1937, suscite de vives émotions. Il est tout à fait impossible de rester indifférent à son expression. L’auteur déploie son pinceau pour réaliser notamment des dents bleues, des images déformées et surtout des larmes perlant sur des yeux noirs.